2 497 430 visites 7 visiteurs

Portrait | François SCHOENBERGER

9 mars 2017 - 11:00

Par cet article nous voulons mettre en valeur le retour d'un joueur qui a eu un parcours bien spécifique .Il est revenu au COSSA lors du mercato d'hiver 2016 / 2017 et il est temps de faire un point avec lui sur son parcours , ses envies 

Quel est ton parcours footballistique?

J’ai commencé au COSSA à 7 ans, je suis parti une année au MUC 72 à 15 ans pour revenir au COSSA jusqu’à mes 19 ans. Ensuite j’ai joué un an à Mérignac (en Gironde) avant de revenir dans la famille du COSSA. Avec mon départ en Allemagne pour des raisons professionnelles, j’ai joué une saison au FSV Erlangen Bruck en CFA2 allemande. A mon retour en France en 2014, je suis une nouvelle fois retourné au COSSA.

Au COSSA, j’ai participé aux montées de DRH à DSR puis de DSR à DH.

A Mérignac, j’ai vécu l’ascension de DHR à DSR.

 Pour qu’elle raison tu avais arrêté et depuis quand étais tu parti ?

Je suis parti à l’issue de la saison 2014/2015 parce que je vivais à Paris et faire les allers-retours tous les weekends était compliqué à gérer.

 Qu’est ce qui t’a motivé pour revenir au COSSA ?

Le football me manquait trop ! Je ne me voyais pas jouer ailleurs que dans mon club de cœur.

 Après tes premières semaines au club, y a-t-il des choses qui ont changées?

Oui, d’un point de vue footballistique, le club a changé de dimension. On est en train de devenir un club reconnu dans la région. La génération de jeunes joueurs qui arrive en équipe première est extrêmement prometteuse.

L’activité hors des terrains évolue également, il y a un gros travail pour structurer la communication du club ainsi que les démarches commerciales.

Malgré les évolutions du club, l’essentiel demeure. St Sat est toujours animé par un esprit de famille sans faille. Me retrouver à l’entrainement avec des joueurs que je connais depuis plus de 20 ans (25 ans pour certains !) est vraiment extraordinaire, je pense qu’aucun club de ce calibre ne peut se vanter d’avoir un esprit de solidarité aussi fort. Tout cela ne serait pas permis sans le travail formidable des bénévoles, années après années, à qui on doit énormément.

 Que souhaites- tu au COSSA ?

Poursuivre la belle aventure ! Un pas décisif serait l’amélioration des infrastructures sportives. Si le club veut aller plus loin, il faudra au moins se doter d’un terrain synthétique (pas d’un demi-terrain mais bien d’un terrain entier !). Il me semble que si la mairie n’accepte de financer des infrastructures qu’à condition d’une alliance avec La Milesse et Aigné alors il faut le faire, malgré toutes les tensions qui peuvent exister. Une fois uni, on pourra commencer à sérieusement envisager un très beau futur pour le club.

Un futur qui pourrait passer par une montée en CFA 2 par exemple !

 Merci à toi, et bienvenue au club.

 Allez Saint Sat'

 

 

 

Commentaires

SAISON 2017/2018