2 518 033 visites 6 visiteurs

CDF | Rétro 7ème Tour

14 novembre 2015 - 15:50

VIRY CHATILLON (2005)

Après la qualification face au Mans FCSLP, Marcel Letessier découvre le tirage au sort national à Paris. Une première qui n'a pas vraiment souri au président avec un déplacement en région parisienne en guise de cadeau. Malgré une situation précaire en championnat de CFA 2, Viry-Châtillon fait office d'ogre pour le pensionnaire de DRH qu'est Saint Saturnin. Alors que Renaudin et Schoenberger sont laissés à disposition des U18 en Gambardella et que Barrier n'est finalement pas qualifié pour le match, les partenaires de Sarazin ont de la bouteille et du tempérament. Malgré un pénalty concédé rapidement, Richard sort le grand jeu pour maintenir les siens à flots puis Bajac transperce la défense locale pour ouvrir la marque. Viry recolle juste après la pause mais Saint Saturnin ne tergiverse pas et Dodiot redonne l'avantage aux "bleus" sur un centre anodin! Alors que l'exploit est en route, la rencontre va basculer dans les dix dernières minutes. Bajac se voit injustement refusé un but (l'arbitre le reconnaitra à l'issue de la rencontre), Saint plie alors et craque... Défaite 3 à 2. Malgré la tristesse et la frustration de toute une équipe, les nombreux supporters présents gardent ce match et cette épopée comme le point de départ d'une décennie dorée au sein du club, initiée par Sylvain Martin.

 

 COULAINES (2007)

Saint Saturnin a pris du galon en championnat avec la montée en DSR et confirmé en Coupe de France (trois 6ème Tour de rang). Le résultat du tirage au sort est de nouveau mitigé, puisque c'est un nouveau déplacement... chez le voisin Coulainais (DH). Sylvain Martin a passé la main (sur le plan technqiue) en ayant incorporé la génération 87 à l'effectif de l'équipe première au fil des saisons. Le Stade du Val de Monnet est vraiment bondé pour ce "derby" et l'entrée des joueurs reste mémorable grâce au soutien de très nombreux supporters. La troupe de Farid Ouarti entame le match par le bon bout en ouvrant le score par Ledus, mais Coulaines revient vite dans la partie. Trop vite même, au point de surclasser les Saint Sanniens. 3-1 à la pause, 7-1 au finale. L'addition est salée. On se consolera en constatant au travers des parcours de coupe et de championnat que Coulaines était vraiment au dessus cette saison là.

 

LA MONTAGNARDE (2012)

Sylvain Martin a fait son retour aux commandes de l'équipe fanion depuis deux saisons avec à la clé un maintien en DSR et une montée en DH, le tout à la dernière journée de chaque saison. Personne ne met une pièce sur le COSSA en championnat, encore moins en coupe. Une fois encore, Saint Sat' surprend son monde en démarrant la saison tambour battant mais la corde tire sur un effectif renforcé mais limité en profondeur de banc. Pour la première fois, les "rouges" vont accueillir un 7ème Tour, mais à La Milesse pour cause de terrain non homologué. La Montagnarde, en difficulté en CFA2 mais véritable club de Coupe de France se présente donc au Stade Valère Huet, pour le match le plus fou de l'histoire du COSSA en coupe. Dominés par les Bretons, les partenaires de Lefèvre vont perdre Imache puis Samson avant la pause sur blessure musculaire. Dès la reprise, Renaudin et S. Létendard sortent égelement coup sur coup après de sévères chocs. Saint Sat' est à dix et il reste plus d'une demi-heure. Les visiteurs ouvrent le score sans être transcendants. Patry, grippé la veille et entré en cours de match joue avec l'épaule démise lors d'un nouveau choc, mais à l'image de toute l'équipe il ne renonce pas. La rencontre touche alors à sa fin quand dans un dernier rush Lupède obtient un penalty. Fagault transforme et tout le public laisse exploser sa joie alors que l'arbitre siffle dans la foulée la fin du temps réglementaire. Saint Saturnin souffre pendant les prolongations et encaisse un nouveau but. Personne n'ose imaginer un nouveau come-back que Patry égalise.C'est tout un stade qui souffre pour son équipe et les pousse à donner plus qu'elle ne le peut. Direction les tirs au but. Mais cette après-midi de folie va continuer à monter en intensité. Fontaine offre le break aux Saint Sanniens mais Fagault manque le tir de la gagne. Saint Sat n'a plus droit à l'erreur et la mort subite arrive. Fontaine se distingue à nouveau offrant à Y. Létendard le tir au but de la première qualification au 8ème tour de l'histoire du club. Toute la communauté Saint Sanniene explose de bonheur lorsque les filets tremblent, laissant place à une joie aussi indescriptible que méritée.

Photos (2005, 2006, 2012)

Commentaires

SAISON 2017/2018